La Robe Tempête Rouge - Vêtement inspiration amérindienne

Dernière mise à jour : 28 août 2018

Ma deuxième création issue du livre "Vêtement Couture, inspiration amérindienne" de Marion Pestre : la Robe Tempête Rouge.

Il s'agit d'une robe à bretelles très fine avec des franges sur la partie jupe.



Mes Fournitures chez Mondial Tissu:

140 * 150 cm de suédine élasthanne (rouge brique)

120 cm de cordon élastique (marron)


Je l'ai réalisé uniquement à la machine à coudre, sans surjeuteuse.

Cette robe est réalisée dans une suédine élasthanne, très agréable à porter. Le rendu donne un effet velours, daim.


*** PETITE ATTENTION SUR LA TAILLE DU PATRON ***

Comme tous les autres modèles, le patron va de la taille 34 à une taille 46. Selon le tableau des tailles, je me situe sur un 38.

Je l'ai donc découpé en taille 38, mais au final, je pense que cela devait être une taille 34 car je ne pouvais plus rentrer dedans. Je ne pouvais pas rester sans la porter, j'ai donc tout re-mesurer, sur moi, dans le tableau, sur le papier... Comme il me restait du tissu (heureusement) j'ai pu en refaire une deuxième dans une taille 42. Cette fois-ci, la taille était beaucoup plus adaptée.



La Réalisation:

C'est un modèle simple à réaliser, noté 1 soleil pour la difficulté. Cette petite robe est parfaite pour la saison. Les franges apportent un coté léger.


La première étape consiste à réaliser les bandes de franges sur la partie basse de la robe. Je les ai cousues avec un petit point zig-zag tout près du bord afin de garder l’élasticité du tissu. Sinon, vous pouvez utiliser le point de chaînette.


La deuxième étape consiste à assembler le corps endroit contre endroit et de même avec les parmentures. Petite attention particulière ici : les raccords. Il faut bien faire correspondent les bandes de franges. Puis, on découpe une à une les petites franges.


Enfin, dernière étape, assembler la parmenture à la robe en insérant les bretelles. La cordelette étant très fine, elles ont tendance à glisser sur la suédine. J'ai dû recommencer cette étape une deuxième fois, car ma piqûre était passée à côté. Je vous conseille d'ailleurs de faire un nœud à l'extrémité (côté intérieur, sous la parmenture) afin qu'elles ne s'échappent pas une fois que vous porterez la robe. Oui ça m'est arrivé et j'ai dû recommencer une troisième fois la piqûre de mes bretelles ^^



J'ai bien aimé coudre ce modèle, il ne demande pas beaucoup de temps. Et le plus de ce tissu, c'est que la suédine ne s’effile pas, donc pas besoin d'ourlet, ni de surjeter vos pièces avant de commencer. On gagne du temps.



J'espère que se modèle vous plaira. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires en bas.

Bonne couture à tous! ;-)


* Issu du même livre, retrouver ma jupe Lune Bleue et le top Plume Blanche

173 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout